Le cycle des destins – Tome 1 par Eric Simard

9782748513400La vie n’est pas facile pour les rescapés du tsunami qui a pratiquement englouti Paris. Seuls les points culminants de la capitale émergent encore, chacun abritant son lot de communautés isolées et méfiantes les unes des autres.
Aylin, qui avait 4 ans lors de la catastrophe qui a englouti sa famille et son passé, vit dans un de ces villages fortifiés, sur le mont Valérien. Sa communauté a tissé des liens prudents avec les étranges enfants qui vivent sur la partie émergée de la Tour Eiffel (rebaptisée La Tour des Elfes) … mais des liens qui impliquent quand même une certaine distance, car les enfants de Dyoun, tatoués et aux mains palmées, semblent capables de transmettre aux humains une étrange maladie, par simple contact avec leur peau nue. Pourtant, suite au présent laissé par un de ces enfants à son intention, un coquillage nommé murex, Aylin, qui a maintenant 13 ans, va se retrouver entraînée bien malgré elle dans une relation mouvementée avec leur communauté : accusée d’être responsable du coma de son institutrice à cause du murex, elle va devoir rester prisonnière des enfants de Dyoun dans la Tour des elfes.
Entre fascination et répulsion, la jeune fille devra se montrer capable de démêler le vrai du faux les concernant, car c’est plus que sa propre sécurité qui va se retrouver en jeu. Grâce à l’amitié et à la protection de Siam, Aylin va apprendre à connaître ce peuple, apprécier leur mode de vie et réaliser que l’ennemi n’est pas celui que l’on croit .

Roman de science fiction réussi, agréable, bien mené, qui se lit facilement, qui plaira autant aux garçons qu’aux filles et qui amène à la réflexion sur la tolérance, les préjugés, la liberté, la survie, l’écologie, la recherche des origines et de la vérité. Bravo à Eric Simard pour les messages qu’il fait passer dans ses romans ! Que nous réserve la suite ?

0

Auteur de l’article : Benjamin

Depuis ma tendre enfance, j’ai été environné de livres. Avec une sœur documentaliste, cette passion s’est amplifiée. J’ai d’abord aimé les livres pour l’objet. Les manipuler, les trier, les enregistrer, puis...le goût de la lecture est venu. J’ai eu l’occasion de m’occuper de la bibliothèque de la maison de retraite de mon village pendant 2 ans. Puis d’être assistant documentaliste et de réadapter l’espace de 3 Centre de Documentation. J’ai grandi avec la croissance de la littérature jeunesse et je n’arrive pas à quitter ces collections, ces auteurs... En 2010, j’ai souhaité partager toutes mes belles trouvailles au travers d’un blog (Les critiques littéraires de Timothée et Angie, ma soeur contribuant aussi au blog). Puis, le 12 juin 2018, ce blog s’est transformé en site Internet plus générique mais non moins personnel ayant pour titre : J’aimeleslivres.fr Je vous souhaite une belle découverte. Et n’hésitez pas à nous envoyer vos livres que nous lirons avec plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *