Celui qui n’aimait pas lire par Mikaël Ollivier

celui

Très grand écrivain jeunesse que j’apprécie énormément. Voici ici sa biographie, lui qui n’aurait jamais dû être auteur jeunesse parce qu’il n’aimait pas…lire ! « C’est dingue! » s’exclameront plusieurs. Seulement, le déclic s’est produit au cours de son adolescence, période où l’on se cherche, période qui n’est pas des plus évidentes et qu’il nous livre simplement, sans fioriture, avec une trame qui nous attire jusqu’à la fin du récit, de son récit. C’est sa nouvelle passion pour le cinéma qui va lui faire rencontrer les livres, loin de ceux qui sont imposés par les professeurs, toujours suivis par un travail quelconque et qui dégoûtent le plaisir de lire  pour lire. Vous verrez qu’il affectionne particulièrement les « si » de la vie qui font de chacun de nous les êtres que nous sommes. Un très bon livre donc qui vous fera dire que le monde de la lecture n’est pas inaccessible. Très bonne lecture à chacun.

0

Auteur de l’article : Benjamin

Depuis ma tendre enfance, j’ai été environné de livres. Avec une sœur documentaliste, cette passion s’est amplifiée. J’ai d’abord aimé les livres pour l’objet. Les manipuler, les trier, les enregistrer, puis...le goût de la lecture est venu. J’ai eu l’occasion de m’occuper de la bibliothèque de la maison de retraite de mon village pendant 2 ans. Puis d’être assistant documentaliste et de réadapter l’espace de 3 Centre de Documentation. J’ai grandi avec la croissance de la littérature jeunesse et je n’arrive pas à quitter ces collections, ces auteurs... En 2010, j’ai souhaité partager toutes mes belles trouvailles au travers d’un blog (Les critiques littéraires de Timothée et Angie, ma soeur contribuant aussi au blog). Puis, le 12 juin 2018, ce blog s’est transformé en site Internet plus générique mais non moins personnel ayant pour titre : J’aimeleslivres.fr Je vous souhaite une belle découverte. Et n’hésitez pas à nous envoyer vos livres que nous lirons avec plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *